Pourquoi aller en psychothérapie

18 Sep 2015

 

Derrière toute difficulté qui peut nous amener à consulter il y a l’envie profonde de diminuer les tensions et de souffler un peu, de respirer de nouveau pleinement et de se sentir plus libre.

 

Certains événements viennent bousculer une vie parfois de façon brutale et inattendue, la perte d’un être cher, un changement professionnel, une séparation, une maladie. Des difficultés récurrentes dont on a du mal à se débarrasser peuvent handicaper notre quotidien. Les peurs, les angoisses, la tristesse, le questionnement sur le sens de notre existence, le stress peuvent venir perturber notre sommeil, troubler notre alimentation, et avoir des conséquences sur notre relation aux autres. Des difficultés relationnelles en famille, avec les collègues de travail et les autres en général, peuvent plomber notre vie et accroitre le sentiment de solitude, la déprime, le mal être, la honte, la mauvaise estime de soi et nous conduire parfois vers des comportements qui engendrent un repli sur soi, de la violence, ou une conduite à risque. Le mal-être peut entrainer parfois des conduites addictives (alcool, drogue, jeux, trouble du comportement alimentaire,…)

 

Il arrive aussi que le mal-être soit là, sans trop savoir pourquoi. Même si l’on pointe du doigt un fait, la vie est toujours complexe. Parfois le souvenir d’évènements du passé s’invite dans le présent. Il peut éclairer ce que l’on vit actuellement et nous aider parfois à prendre en considération que l’environnement a changé et qu’il convient de s’adapter différemment, de laisser une chance à la vie. Chacun, pour se défendre, met en place des mécanismes de survie pour moins souffrir. Il arrive souvent que ces mécanismes ne soient pas remis en question et qu’ils continuent à agir sur nos vies de la même manière alors que la situation a changé. Cela a comme conséquence de rigidifier sa vie, de limiter ses envies et de restreindre son potentiel. Combien d’entre nous n’ont pas reproduit un même comportement, n’ont pas revécu des situations similaires et sont retombés dans un type de souffrance déjà connu. Ces mécanismes (replis sur soi, fuite, fermeture à l’autre et aux opportunités qu’offre la vie, prise de risque, …) parfois aussi destructeur soit-il (trouble de comportement alimentaire) permettent chez l’enfant et chez l’adulte de faire face à une situation, à ne pas s’effondrer, à tenir debout. Mais s’ils ne sont pas remis en question en regardant la situation présente, ils font de nous des êtres qui ont du mal à s’adapter et restent en souffrance.

 

Certaines thérapie restent attachées au pourquoi recherché dans le passé, la Gestalt-thérapie s’intéresse plus à ce qui se passe ici et maintenant. Il ne s’agit pas d’analyser, d’interpréter mais d’identifier, de reconnaître, de regarder ce qui ce passe et comment cela se passe maintenant et ainsi de découvrir les incohérences qui nous empêchent de nous sentir libre et épanoui. La vie nous demande une adaptation constante, il n’y a pas de vie sans changement. Certaines situations, peuvent nous questionner, nous perturber, nous déstabiliser.

Pour s’adapter il est nécessaire de faire preuve de lucidité et de regarder la situation dans l’instant présent. S’appuyer sur ce qui est là dans le présent, nous permet de voir comment vivre au mieux la situation. Le travail de thérapie nous permet de mieux voir ce qui se passe, accompagne le changement et nous aide à accepter ce qui ne peut pas être changé.

 

Please reload

Publications

Pourquoi aller en psychothérapie

18 Sep 2015

1/1
Please reload

Récemment
Please reload

Archives
Please reload

Chercher par tags

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Nous suivre
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© 2015 Bernard Philippe - Cabinet de Gestalt thérapie

bernardphilippe.gt@orange.fr

06 75 22 24 44

 

 

Site créé par luciledurozier@hotmail.fr